L’Orgue de l’église Saints Martin et Adèle d’Orp-Le-Grand

Dans le fond du chœur de l’église d’Orp-le-Grand (XIe-XIIe s.), joyau de l’art mosan roman en Brabant Wallon, admirablement restaurée après le terrible incendie de mai 1940, se dresse depuis 2009 un grand orgue réalisé par la Manufacture d’orgues Thomas, sous l’expertise de Jean Ferrard et d’Etienne Leuridan. Le buffet reprenant des éléments de boiseries anciennes, dessiné par l’architecte André Lambert et réalisé par la Manufacture d’orgue Schumacher, fut inauguré par Jean Ferrard, Etienne Leuridan et Freddy Eichelberger les 26 et 27 septembre 2009.

Composition

Grand Orgue (CDEFGA1-D5 51 notes)

  • Montre 8
  • Bourdon 8
  • Prestant 4
  • Flûte 4
  • Nasard à biberon 3
  • Doublette 2
  • Tiercelette 1 3/5
  • Flageolet 1 ½
  • Fourniture IV
  • Cymbale III
  • Cornet V
  • Trompette (basse et dessus) 8
  • Clairon 4
  • Voix Humaine 8

Positif de dos (CDEFGA1-D5 51 notes)

  • Bourdon 8
  • Montre 4
  • Flûte d’Allemand 4
  • Nasard 3
  • Doublette 2
  • Flûte 2
  • Flageolet 1
  • Fourniture III
  • Cymbale II
  • Cromorne 8

Pédale (CDEFGA1-C3 23 notes)

  • Flûte 8
  • Trompette 8 (TII)
  • Chalmie 4
  • Flûte 2

Caractéristiques techniques

  • Claviers avec octave courte et feintes brisées lab/sol# et ré#/mib
  • Coupure B/D : C3/C#3
  • II+I à tiroir, P+II
  • Tremblant doux
  • Tremblant fort
  • Rossignol
  • Traction mécanique, traction des registres mécanique
  • A3= 440Hz ; tempérament mésotonique

Un orgue des Pays-Bas méridionaux

A l’instar de l’orgue de Champcueil, en région parisienne, construit parallèlement dans la même esthétique, le choix des concepteurs de l’instrument se porte vers la tradition « franco-flamande » de l’orgue, en s’inspirant largement du « traité de l’orgue » de Marin Mersenne (1635).
Le tournant entre le XVIe et le XVIIe siècle connaît un moment de création musicale vraiment exceptionnel : c’est l’époque charnière où l’on prend conscience, par-delà la musique vocale, des possibilités et du langage propres à chaque instrument.
Objet de la fascination exercée sur Jehan Titelouze (1588-1633) et sur Marin Mersenne (1588-1648), l’orgue des Pays-Bas méridionaux se démarque par la richesse, la finesse et la variété de ses timbres. A côté de jeux typiquement « flamands », comme le cornet à 5 rangs ou le cromorne, on y retrouve l’adéquation au caractère polyphonique et volubile de la musique en vogue à l’époque, notamment dans le choix et l’harmonisation des mixtures. En outre, un soin particulier est apporté à l’expressivité de chaque registre, pour qu’il puisse aussi bien chanter seul qu’en diverses combinaisons de timbres harmonieux, aux caractères bien différenciés, sans rien perdre de sa qualité. Citons Marin Mersenne à propos des timbres de l’orgue : « Il suffit de dire ici que les jeux de l’orgue peuvent imiter tous les autres instruments à vent, et peut-être ceux qui utilisent les cordes, comme la viole ou la lyre. » Il conseille également des mélanges doux, tels que montre 8 et flûte d’Allemand 4, mais aime également des registrations creuses, tels que bourdon 8 et flageolet 1. A noter également l’accent particulier des jeux d’anches et la facilité qu’ils ont d’entrer dans tous les mélanges. Mais l’aspect le plus remarquable de cet orgue est sa grande capacité à varier les combinaisons équilibrées de jeux.

Pureté de l’accord, finesse de l’harmonisation

Si une des principales caractéristiques de cet instrument est son harmonisation ascendante et expressive, les claviers d’Orp-le-Grand comme de Champcueil en constituent une des « spécialités » les plus visibles : chaque octave comporte deux feintes brisées (ré#/mib et lab/sol#), ce qui permet de prolonger le tempérament mésotonique à 10 tierces pures, et d’élargir d’autant les possibilités sonores de l’instrument en conservant la pureté des harmonies et des tonalités. Ce procédé peu répandu, est décrit, poussé à l’extrême, par Marin Mersenne dans son traité, dans un souci accru de recherche de la pureté des harmonies consonantes.

Agenda

Dimanche 4 décembre 2022 – 17h00

Orgue et clavecin – La musique au temps des chevaliers

Les élèves de Pascale Dossogne (orgue, académie de Jodoigne et Hannut) et d’Olivia Afendulis (clavecin, académie de Jodoigne) vous invitent à une audition consacrée à la musique de danse de la Renaissance et du Baroque.

Entrée libre – pas de réservation

Dimanche 11 septembre 2022 – 16h00

Concert dans le cadre du Festival Voce et Organo 2022 : « Les vents du sud…soufflent vers le nord »

L’Italie du XVIIème siècle, à cette époque, est considérée comme le centre musical de l’Europe. Au travers des voyages, les musiciens italiens apportent un vent nouveau à leurs collègues du nord, qui eux-mêmes faisaient souvent la route vers le sud ! Accompagné de deux chanteuses à la voix cristalline, Jean-Luc Iffrig, organiste alsacien, nous convie à cet élan de création aux claviers de l’orgue Thomas d’Orp-le-Grand, exceptionnel témoin de la tradition « franco-flamande » et de ses nouveautés esthétiques.
Réservations et renseignements : +32 487 49 76 59

Samedi 21 mai 2022 – 20h00

Inauguration de l’orgue « Debaisieux-Leuridan »

L’Académie de Jodoigne se joint à des musiciens locaux pour fêter l’éveil de l’orgue de Chœur « Debaisieux-Leuridan ». Les élèves de la classe de chant d’Anne Horbach, accompagnés des classes d’ensemble baroque, de clavecin et d’orgue, vous feront voyager dans le monde lumineux de « Fairy Queen » de Henry Purcell, alors que des instrumentistes de chez nous viendront entourer l’organiste Pascale Dossogne pour souhaiter la bienvenue au nouvel instrument.

Réservations et renseignements : +32 0499 63 14 53

Discographie

Organ works by Peeter Cornet
Arnaud Van de Cauter
Orgue d’Orp-le-Grand
Paraty

Media

Contact

Pascale Dossogne, conservatrice et organiste titulaire
pdossogne@gmail.com

Bibliographie

Dominique Thomas & Etienne Demoulin, Champcueil & Orp-le-Grand. “Où l’on cherche un dialogue entre l’amour du beau et la saveur de l’ancien”. L’Organiste n°164, 2009/4, p. 153-157.

Luc De Vos, “Notice complémentaire sur les orgues de Orp-le-Grand & Champcueil”. L’Organiste 164, 2009/4, p. 158/163.